Ma cabane au Canada...





Coup de coeur pour ce nouveau jeu de la maison Asyncron: 1812, l'invasion du Canada

Le pitch

La grande Bretagne et ses alliés combattent napoléon pour le contrôle de l'Europe. En réponse à la saisie des biens et navires américains par les Britanniques, les tout jeunes USA déclarent la guerre à l'Angleterre et envahissent le Canada.


Concrètement , comment ça se passe ?

Le jeu est jouable et prends à mon avis toute sa mesure à 5 joueurs. Chacun contrôlant une faction, à savoir une coalition Britannique, Milice Canadienne, et indiens contre les Américains et leur milice.
Le but du jeu étant de contrôler le plus de territoire possible, nous sommes donc clairement dans un domaine de conquête. Pour se faire, les joueurs devront s'allier afin de planifier une stratégie commune et pouvoir utiliser au mieux les ressources de chacun.

A savoir, le régulier anglais est peu nombreux mais à une discipline de fer, permettant de projeter des salves meurtrières, l'indien, aura la fâcheuse tendance à s'infiltrer en territoire ennemi, mobilisant les forces adverses, tandis que les milices partiront au premier coup de feu. 


Le plateau de jeu est divisé en zone, une partie bleue représentant les territoires étant sous la coupe du joueur américain, et une partie rouge, par les sujets de sa majesté. Des points de renforts sont également présent de chaque coté, ainsi que les fuyards...




La mécanique

Les différentes armées sont bougées à l'aide de carte, qui permettent de mobiliser différentes troupes et leur faire parcourir plus ou moins de distance. Cela peut être à pied, ou bien à bateaux, permettant de traverser les lacs. On ne peut jouer qu'une carte de mouvement par tour, et une à deux cartes spéciales.

Ces dernières étant spécifiques à chaque armée, créer l'effet de surprise, et permettent de renouveler les parties. A savoir que chaque camps possèdent une carte spécifique intitulée "Trêve".

Une fois que le dernier joueur d'une même coalition à joué cette carte, la partie prends fin. A vous de bien doser le timing pour avoir le plus de territoire en votre possession à ce moment la.

Une des subtilités du jeu est le faite que chaque camps peut bouger une armée à la condition qu'au moins une de ses troupes y soient présentes. Cela veut concrètement dire qu'il peut faire manoeuvrer  d'autres factions de son camps, même si ce dernier est minoritaire. La gestion et composition de l'armée prends donc tout son sens.





Les affrontements !

C'est la que tout se joue ^_^

Chaque nation à des dés de combats, à savoir, une troupe (symbolisée par un cube de couleur) est égale à un dé de combat. Suivant le camps que l'on joue, les chances d'infliger des pertes ne seront pas équivalentes. Les anglais ont 3 faces de touches, soit 50%, alors que la milice n'en à que deux par exemple. Les autres faces peuvent être la fuite; ce qui à comme impact de retirer une unité qui sera récupérable au prochain tour; et une face de manoeuvre.

Encore une fois, tout va dépendre de la composition de votre armée, beaucoup de milice regroupée ensemble risque de déguerpir du champs de bataille à la première escarmouche, mais couplée à des Red Coats, il en sera tout autre chose. Autre subtilité, le joueur qui tape en premier est toujours celui à qui appartient le territoire d'origine. (zone bleue ou rouge...)

Bref, ce jeu est vraiment très immersif, et réserve pas mal de surprise au vu de sa façon de gérer ses armées, et l'interaction entre joueurs. Il est jouable à partir de 2 mais tire vraiment toute sa quintessence à cinq participants. Chaque combat est à couteaux tirés, surtout quand il s'agit de décider quel camps va devoir se sacrifier pour enlever une perte procurer par l'ennemi... 

Les règles explicables et assimilables en moins de 10mn.

Le seul point noir étant peut être le prix, au alentour de 49 euros. J'ai réussi à dégoter le mien à 35 sur le marché de l'occasion.

Ce jeu à donc désormais une bonne place dans ma ludothèque !

Cerise sur le gâteau, 1775, ayant pour thème l'indépendance américaine arrive très très prochainement...

Et là encore, il y a de forte chance que cette boite débarque tout droit sur mon étagère...


Commentaires

Phil a dit…
Présenté comme ça, ça a vraiment l'air sympa! Bon jeu!

Articles les plus consultés