CCE: BENOUVILLE, France, 6 juin 1944



A 00:16, trois planeurs Airspeed Horsa, avec les exceptionnels pilotes du 3GLider Pilot Regiment aux commandes, ont débarqué des troupes du 2ème Bataillon d’Infanterie Légère Oxfordshire and Buckingham à une cinquantaine de mètres du canal de Caen à Bénouville, en Normandie. 

L’audacieux coup de main pour prendre le pont fut une réussite totale, après un bref combat de 15 minutes, ce pont vital était aux mains des Alliés.
Des contre-attaques déterminées par des éléments du 736ème Régiment de Grenadiers, 716ème Division d’Infanterie ont été lancées tout au long des premières heures de la matinée pour reprendre le pont. 






Toujours dans la continuité de notre suite de partie sur le front "Normandie 44", et plus spécialement sur les événements du 06 Juin, nous avons décidé de jouer le scénario mettant en scène la capture du pont de Bénouville par les paras de la 6ème division Britannique. 


Ce coup de force s'est inscrit à travers l'opération Deadstick, visant à prendre intact les deux ponts de l'Orne et le canal de Caen (Benouville et Ranville)



Effectif Allemand:

Sergent Hickman 1/1/6/8 cdt 1
2 x Conscripts 5/3/3/6
4x Green 3/3/3/6
3x Light MG
1x IG 18 Gun  10/16/-3

Renfort

Major Schmidt 1/1/6/9 CDT 1
Pvt Romer 1/1/6/8 Cmd 1
3x Rifle 5/5/4/7
3x Volksgrenadier 5/4/4/7
1x Line 3/3/4/7
2x Light MG


Effectif Britannique


Lt Den Brotheridge 2/1/6/9 CDT 9
Sgt Thornton 1/1/6/8 CDT 8
4x Airborne 6/5/4/8
2x Elite 3/3/5/7
1x Weapon 2/2/4/8
2x LMG
1x Light Mortar

Renfort
Cpl Gray 1/1/6/8 CDT 1
3x Airborne 6/5/4/8
1x LMG


Le jeu débute au Time 1, et la partie se joue en 7 tours (mort subite par la suite).
Les renforts allemands rentrent au Time 3, et le soutien "Brits" au Time 5. 






Ci dessous le setup initial. L'allemand se place en 1er sur une profondeur de 10 hexagones, soit les 3/4 de la carte. Des défenses composées de tranchées et de barbelées sont également présents autour du pont.






Le tirage au sort m'attribua les paras anglais, tandis que Lolo aura la charge de protéger le pont.




00h25, l'objectif est en vue, et les planeurs s'approchent silencieusement de l'objectif,



réussissant à se poser sans trop de casse à moins de 50m de la cible. 



Je place mes unités au plus proche des zones autorisées, afin de limiter les pertes au tir et d'engager rapidement l'ennemi. 






Le premier tour (5 cartes en main en mode Recon) me voit doter d'une carte Advance qui va me permettre de mener l'attaque immédiatement sur les premières sentinelles Allemandes. 



Sous le coup de la surprise, le combat est bref et brutal. Ratatatata Ratatatata, les mitrailleuses Sten commence à crépiter, déclenchant l'alerte générale.




L'airborne est "boxé, ce qui leur confère un bonus de +1 au combat rapproché. 

Sans plus attendre, les soldats sécurisent et prennent rapidement position dans la tranchée. 


Malgré tout, mon adversaire s'organise et commence rapidement a riposter avec pas mal de cartes "Fire" mettant à mal une partie de mon effectif. Je tente vainement de répliquer à grand coup de mortier qui aura un dysfonctionnement au moment critique de l'assaut...



`

Le 1er commando poursuit sont avancée en balançant quelques grenades sur les 2 unités adjacentes, les démoralisant pour le coup. Une deuxième carte "Advance" me permet d'engager le corps à corps qui sera à nouveau rapide et mortel pour les troupes allemandes. Pour l'instant, tout se déroule plutôt pas mal...





Les tirs soutenus de mon adversaire se font plus pressant et break à plusieurs reprises deux de mes plaquettes.



Le moral des paras est à 8, mais une fois démoralisés, il passe à 9, rendant ses troupes particulièrement coriaces et difficile à éliminer de façon définitives.




L'attaque se poursuit inexorablement, me permettant de m'emparer d'une partie du pont.

Au même moment sonne le Time 3, symbolisant les renforts allemands...gloups  





Le Sgt Thornton se ruent à l'assaut de l'autre extrémité, sous un déluge de tirs



Reste quelques mètres à franchir pour sécuriser entièrement l'objectif,  mais déjà les renforts Allemands atteignent le bord opposé du pont. Ca va être tendu.


Un hexagone ne peut contenir que 7 silhouettes. Sachant qu'une plaquette de paras en comprends 4, on comprends rapidement que cela va se jouer à une unité contre deux, voir trois, le pont de faisant qu'un hex de large...


L'assaut se porta en deux temps. Un premier feu ayant pour but de démoraliser les unités adverses, suivi par un violent corps à corps à grand coup de grenades...

 La victoire ne sait pas jouer à grand chose, quelques "ambushs" bien placées par mon adversaire ont faillit renverser la tendance. Fort heureusement, la carte Initiative m'a permit de lui faire relancer un jet de dé particulièrement élevé !






L'objectif est donc atteint par les parachutistes Britanniques, le pont est sécurisé.






Pour la petite histoire, le pont fut renommé quelques jours plus tard Pegasus Bridge en l'honneur des paras dont l'emblème était le cheval ailé Pégase !


Un grand merci à Laurent pour la partie et son Fair Play habituelle


A suivre, l'escalade des Rangers sur la pointe du Hoc !








Commentaires

Anonyme a dit…
Super CR ! Merci beaucoup

Articles les plus consultés