King of New York


Vous avez aimé King of Tokyo, vous devriez adorer KoNY !
Les basiques sont les mêmes, en autre être le roi de la ville en gagnant 20 pts de victoire.


Cette fois ci, le plateau de jeu est divisé en quartier: Brooklyn, Staten Island, le Queens, le Bronx, et surtout le fameux quartier de Manhattan qu'il faudra contrôler pour avoir des chances de remporter plus aisément la partie. 

Le principe reste identique à KOT, on jette 6 dés en pouvant relancer tout ou une partie jusqu'à hauteur de 3 fois et on applique les résultats. 

Les baffes permettent de claquer les petits copains, l'éclair de récupérer de l'énergie, le bâtiment de détruire les buildings du quartier ou l'on se trouve, le coeur de se soigner à la condition de ne pas être dans Manhattan, l'étoile de potentiellement emmagasiner des points de victoire et enfin le symbole lapinou à la gueule cassé déclenchera les représailles de l'armée. 

Car oui, dans KoNY, on peut s'amuser à dévaster/saccager la ville. Trois piles de 3 bâtiments sont disposés au début de la partie dans chaque district. Sur chaque pion, on trouve sa résistance ainsi que la récompense, en grande majorité des points de victoire, mais cela peut être de l'énergie, ou des coeurs si on bousille des hôpitaux ! 

Une fois détruit, on flippe le token et apparaît alors des unités militaires qui vont nous faire des dommages si les fameux symboles lapins se présentent lors des lancés de dés. C'est beaucoup plus riche tactiquement.


On trouve 6 nouveaux monstres dont Kong, Captain Fish, Sherrif etc. mais à mon grand désarroi, pas de Cyber Bunny. On peut bien sur jouer avec les personnages de la 1ère boite, ca reste compatible.


Plein de nouvelles cartes au rendez vous avec un design graphique toujours aussi déjanté et rigolo qui nous plonge au coeur de l'action.


 
Quelques photos de notre partie ou la victoire s'est vu attribuer à Kong !



Pour terminer, je dirais que KoNY est la version ++ de KOT. Les parties sont plus longues et la mort moins rapide. Le gros plus est de pouvoir réellement utiliser les cartes de pouvoir ou action qui n'était pas trop possible dans le premier opus. On était juste dead avant...

Les parties sont un peu plus longues mais plus intéressantes grâce à l'ajout des bâtiments et l'intervention musclée de l'armée. 

80% des parties de KOT se remportaient en abattant le ou les monstres adverses. Avec KoNY, cela devrait s'inverser à mon sens, et gagner la partie aux points de victoire est désormais plus qu'envisageable, et c'est une très bonne chose.

Un super jeu pour peu qu'on aime le thème. Vendu au alentour de 32 euros chez Philibert.


Alors, c'est qui le patron ???

Commentaires

Syl a dit…
Bon jeu et bonne soirée, merci pour cette découverte.
Mori kun a dit…
Sympa ce truc ^^

Il aurait été un peu plus immersif d'avoir des buildings en plastique à la place des jetons en carton mais bon...

Serviteur,

Articles les plus consultés