Au coeur du commando qui a tué Ben Laden


Petit coup de projecteur sur le livre dont je viens de terminer la lecture en moins d'une semaine: Ce jour là, au coeur du commando qui a tué Ben Laden.

Le livre est passionnant pour peut qu'on s'intéresse aux opérations des Forces Spéciales. L'auteur est un ancien de la force DEVGRU qui raconte son parcours militaire au sein premièrement des SEALS, puis son recrutement au sein de la Green Team, la Seal Team 6.

On y découvre l'entrainement au quotidien de ses hommes, leurs missions en Irak et Iran, ainsi que le sauvetage du capitaine d'un navire en Somalie dont est tiré le film avec Tom Hawks "Capitaine Phillips". Le dernier tiers est consacré à l'opération Neptune Spears, qui vise la capture OBL (Oussama Ben Laden) au Pakistan. Tout y est décrit dans les moindres détails: Préparation, matériels, renseignements de la CIA.

On s'aperçoit vite que la vérité est très éloigné des reportages des chaines TV. L'auteur reste très humble et s'attache à respecter et décrire la mission de façon factuelle. 

Je ne peux que conseiller sa lecture !


« Cela faisait huit ans que je traquais Ben Laden et les leaders d’Al Qaida. Et là, j’étais à quelques minutes de sauter de l’hélicoptère pour atterrir dans la cour de sa résidence surveillée. J’ai attrapé le filin relié au fuselage du Faucon Noir. Le sniper à côté de moi s’est posté, une jambe dans l’hélico, une dehors pour dégager de la place dans l’habitacle. Avec son arme il scannait les cibles dans la résidence. Il devait couvrir le côté sud pendant que l’équipe d’assaut se glissait dans la cour du bâtiment principal avant de se séparer, chacun allant accomplir la tâche qui lui était impartie. La veille seulement, aucun de nous pensait que Washington donnerait le feu vert pour cette mission. » Lorsque Mark Owen survole Abbottabad en hélicoptère en ce 2 mai 2011, il sait que cette mission sera la bonne. La cible : nom de code « Geronimo ». Alias Oussama Ben Laden, recherché par toutes les polices depuis les attentats du 11 septembre 2001. Engagé dans les Navy SEAL en 2004, Mark Owen a sillonné les sentiers des montagnes du Pakistan, les côtes de Somalie, les rues et villages d’Irak et d’Afghanistan à la poursuite des Talibans. Toutes ces missions préparaient la dernière. Celle qu’il a menée. Celle où il a assisté en direct à la mort du leader d’Al-Qaida. 

Commentaires

Syl a dit…
Merci pour ce conseil de lecture.
Ludiquement

Articles les plus consultés